Donner l'accés aux transports en commun aux plus pauvres ?
Alors qu'en Ile de France les RMIstes ont à présent accés aux TC depuis la samedi dernier (31/03/07), à Lyon ce sujet a fait débat et s'est concrétisé depuis les années 90.
De quels pauvres parle-t-on ? Doit-on se baser sur des critères liés aux statuts (chômeurs, RMIstes, etc.) ou plutôt sur des niveaux de revenus ?
Voilà certaines des questions que les acteurs dont je donne à voir l'action ont eu à élucider entre 1995 et 2006.

Mémoire de master SGC à l'IEP de Grenoble et annexes :

Analyse_discursive_et_changement_en_politique_Tarification_sociale_dans_les_transports_en_commun_lyonnais

Analyse_discursive_et_changement_en_politique_L__mergence_de_la_notion_de_revenu_dans_la_politique_de_tarification_sociale_des_transports_en_commun_de_l_agglom_ration_lyonnaise_ANNEXES

Un peu plus technique : un rapport de la documentation française sur la mise en oeuvre de l'art 123 de la loi SRU.

 

Bonne lecture,

Aradzi